Le bien-être animal

Le bien-être animal est une priorité absolue pour la SRCTB !

 

La Société Royal du Cheval de Trait Belge asbl (SRCTB) a pour priorité le respect des valeurs suivantes : respect des gens, de la démocratie, de l'État de droit et pour conclure, last not least : du bien-être animal.

En tant qu'association de détenteurs et pour les détenteurs de Chevaux de Trait Belge, nous donnons la priorité absolue au bien-être animal, et ce en fonction de l'animal et de son utilisation. C'est un devoir qui repose sur tous les propriétaires de chevaux. Nous ne devons pas être naïfs, certaines choses se produisent avec des animaux et malheureusement aussi avec des chevaux de trait, qui ne peuvent pas être ignorées. Lorsqu'il y a des infractions concernant le bien-être animal, on doit pouvoir agir, grâce à des règlements et des contrôles. Les chevaux ont besoin d'eau, de nourriture, de mouvement, d'un abri et de soin généraux. Il n'y a pas de concession possible en ce qui concerne ces besoins élémentaires de chaque cheval. 

Nous avons pris connaissance d'articles de presse et de courriers concernant des violations du bien-être animal par le président de l'Association Wallonne du Cheval du Trait Belge (AWTCB), Mr. Hubert Rigaux. Nous notons que l'étalon, champion national Nike van ' t Bos, dont nous nous souviendrons comme d'un cheval avec une énorme prestance, a été euthanasié à la demande de l'inspection du bien-être animale et de la police, avec l'intervention du bourgmestre de Profondeville. Les autorités juridiques et administratives compétentes poursuivront leur enquête et procéderont ultérieurement au jugement. Suite à cette situation, monsieur Hubert Rigaux a remis sa démission  de la présidence de l’AWCTB. En ce qui concerne la SRCTB, monsieur Rigaux n'y exerce aucune fonction, il n'est même pas membre de la SRCTB. 

L'AWTCB, dont M. Hubert Rigaux était le président, est l'association d'élevage du Cheval de Trait Belge reconnue par les autorités Wallonnes et ne doit pas être confondue avec l'EWTCB (Eleveurs Wallon du Cheval de Trait Belge), l'association régionale Wallonne reconnue par la SRCTB et dont les autorités Wallonnes ont retiré l'agrément.

La Société Royale du Cheval de Trait Belge s'est toujours montrée critique concernant le retrait de l'agrément de l'EWTCB et la reconnaissance ultérieure de l'AWTCB par les autorités. Des agressions verbales et physiques lors de réunions passées, provoquées par des membres de l'AWTCB, ainsi qu'un manque de comportement démocratique avait entraîné la décision, prise par une grande majorité de l'assemblée générale de la SRCTB, de ne pas reconnaître l'AWTCB au sein de la SRCTB.

Mr. Hubert Rigaux et l'AWTCB ont pris l'initiative d'engager des poursuites contre la SRCTB. Depuis lors, le Tribunal de première instance de Bruxelles a procédé au jugement et a déclaré la plainte contre la SRCTB sans fondement.

Ce qui n'a pas empêché l'AWTCB de récemment décider de ne pas accepter l'enregistrement des poulains, d'un certain nombre d'étalons approuvés par et pour la SRCTB et la VFBT (Vlaamse Fokker van het Belgische Trekpaard), dans leur stud-book principal, classe A.

Il est grand temps de remettre de l'ordre en Wallonie, pour que l'élevage du cheval de trait puisse y reprendre à nouveau.

Jan De Boitselier

Président de la Société Royale du Cheval de Trait Belge asbl